l'école fait le tour du monde !
rose des vents
plan du site
résumé
Tour du monde
Afrique

Amérique latine

Asie

Europe de l’Est

Le Grand Nord

La vie en France
Les fêtes

La vie d’une école
Autour du thème de l’eau

Autour du thème du voyage

Jeux de mots

Le petit musée

Petits élevages de classe

Sciences et technolologie

> maison > Tour du monde > Amérique latine > Les lettres des globe-trotters > Du fejoada à Maringa ?

Du fejoada à Maringa ?

autres articles du même auteur autres articles dans la même rubrique sur le web
logo ARTICLE 58 Le mercredi 12 novembre 2003.

Nous avons quitté comme prévu Sao Paulo lundi matin avec la sensation que notre tour du monde allait vraiment commencer. Après 6 heures de bus et une traversée de la forêt tropicale, nous arrivons à Curitiba, capitale de l’Etat de Paraná (l’un des 26 Etats du Brésil). Nous visitons la ville sous le soleil, au coin d’un parc nous sirotons un verre de jus de canne à sucre avant de reprendre un bus de nuit pour Maringá .


A l’arrivée, il est 4h30, on a froid, on a faim, on est crevé mais l’excitation est d’autant plus grande. Mónica, une amie Maringaense (nom des habitants de Maringá) vient nous chercher avec 2 heures de retard, ce qui fait partie intégrante de la culture brésilienne. On s’installe dans une résidence étudiante très confortable avec un accueil encore une fois exceptionnel ! Magali est hébergée chez Mónica et sa famille à deux pas d’ici.

Durant cette semaine, nous avons encore rencontré des gens formidables et tout particulièrement les parents de Mónica qui nous ont couvé comme 4 gamins orphelins. En plus ils nous ont fait partager le fameux plat traditionnel brésilien que nous redoutions tant : la fejoada, plat à base de fayots noirs, de viande fumée, de riz et de farine frite. Peut-être la 8ème merveille du monde !!!

Nous avons aussi pu découvrir une ville arborée (25 m² d’espaces verts par habitant en moyenne), très bien entretenue, dynamique, d’ailleurs nous en sommes tombés sous le charme.

Aujourd’hui samedi, nous prenons un bus de nuit direction Iguaçu, ville frontalière avec le Brésil, le Paraguay, et l’Argentine. Et dimanche nous pourrons contempler les chutes d’Iguaçu, l’une des 3 plus belles chutes au monde. Ces trois semaines au Brésil auront suffit pour nous charmer et nous laisser un pincement au cœur en partant.

Até logo !


Tout le site et son contenu est © alicechaa, professeur des écoles et webmaster.
Site réalisé par Phiip, webmaster du portail de webcomics lapin.